Recherche au Service de la Santé

Méthode utilisé en EAV (électro-acupuncture de Voll) et la biorésonance avec des organomètres

 

 

Bilan


La pratique de L’EAV, est basée sur une cartographie de points qui permettent de mesurer, avec une localisation précise, les foyers perturbateurs. 20 planches permettent de vérifier les organes, mais aussi des systèmes organiques. La partie "ohmmètre" de l'appareil permet de localiser précisément le foyer perturbateur, source de désordres divers dans le corps. Les points de mesure et de contrôle, situés aux mains et aux pieds, permettent, en une vingtaine de points, d’établir un bilan. Si l’un de ces points est perturbé, une recherche plus pointue sur le système désigné devra être réalisée. Si on teste le point en dehors de sa localisation, l’indication est insignifiante et fausse. La chute de la mesure étant plus significative que la valeur elle-même, un contrôle sonore évite de regarder en permanence l’afficheur. S’il existe une pathologie en rapport avec le point mesuré, la fréquence sonore émise descend rapidement, car le point se "referme" à la sollicitation. On peut alors en déduire la localisation du foyer perturbateur.

 


Test des produits


Un rayonnement électromagnétique est émis par un remède homéopathique adapté ou tout autre produit, introduit dans le puits récepteur du MF2 ou tenu dans la main du patient dans le cas du MF1. La mise en résonance de la relation du patient avec ce rayonnement électromagnétique permet de rétablir la chute qui est indiquée par l'appareil via un signal sonore continue. Avec le logiciel d’homéopathie et l'appareil relié à l'ordinateur, on peut se servir de la base de données existante pour tester les produits sélectionnés. Pour chacun d'eux, on cherchera le ou les produits qui rétablissent la chute de la mesure. On pourra aussi tester une liste de produits en série pour observer les réactivités biologiques avec l'appareil en position "PSY" (biofeedback) et des capteurs placés sur les doigts (annuaire). Dans le cas du MF2, le rayonnement électromagnétique des produits peut être capté et venir enrichir la base de données du logiciel. D’autre part, par recopie directe ou par les signaux stockés dans la base de données du logiciel, on peut imprégner une solution mère neutre et produire ainsi les mêmes effets que le produit initial testé (produits essentiellement homéopathique).