Recherche au Service de la Santé

Le scanner NLSA

 

 

 

scanner NLS scanner NLS
scanner NLS scanner NLS

 

 

Une vision quantique au service de la technologie

 

La "médecine quantique" est une des applications de la physique quantique qui reconnait la dualité onde-particule depuis 1923 (De Broglie), à savoir qu’une particule de matière est à la fois corpuscule et onde, mais elle n’est ni l’une, ni l’autre uniquement ; c’est seulement selon l’observation réalisée, qu’elle peut apparaitre comme l’une ou l’autre des facettes. L’étude sur la matière vivante est faite sous une vision purement ondulatoire pour en déduire l’aspect matériel. L’investigation réalisée repose sur des processus dynamiques et informationnels. C’est un système d’analyse quantique des bio-fréquences du corps humain avec correction des perturbations fonctionnelles par information ondulatoire (bio-résonnance). Cette technologie de pointe a été développée pour le suivi sanitaire des missions spatiales et a donné naissance à ces types d'appareils. C’est un décodeur/analyseur des bio-fréquences humaines basé sur une modélisation du "Système dynamique non linéaire" (NLS). Les appareils qui ont été développés réalisent une analyse spectrale des signaux électromagnétiques émis par le cerveau en relation avec le degré d’entropie de chaque tissu vivant du corps humain.

 

L'utilisateur doit interpréter les éléments observés sur l’échelle du temps : passé (mémoires cellulaires), présent (métabolismes cellulaires) et futurs (prédispositions organiques). La correction peut se faire via la méta-thérapie pour rééquilibrer l’organe qui peut être à l’origine (étiologie) des manifestations. La connaissance de la médecine traditionnelle chinoise est un plus pour chercher l’origine des problèmes. Cette correction s’effectue par émission d’une fréquence de rééquilibration dans le cerveau ou dans une substance.

 

Quel que soit son niveau d’organisation, le monde vivant possède la capacité d’auto-construction, d’autorégulation et d’autoréparation. C’est le concept d’autopoïèse. L’intérêt de ces appareils est de pouvoir entrer en communication avec toutes les composantes psycho-physiologiques de l’individu tant pour en saisir le niveau de fonctionnement que pour en corriger les facteurs de l’autopoïèse. De plus, ils permettent de tester des substances introduites dans la chambre de résonance et d’analyser la signature de différent produits ou pathologies en objectivant le degré de cohérence sur les tissus, systèmes ou organes de la personne. Ils permettent également d’observer les causes énergétiques et fonctionnelles qui déterminent l’altération de l’équilibre tissulaire ou d’un organe qui entraine un mécanisme du terrain énergétique désigné.

 

Selon Fritz-Albert Popp, toutes les cellules vivantes de notre corps émettent des photons. Chaque organe, chaque cellule possède sa propre fréquence qui peut être captée par résonance dans les couches corticales du cerveau. Cet appareil capte et analyse chaque onde émise par le corps et transmise au cerveau. Il évalue ainsi le niveau fonctionnel de chaque constituant du corps humain.

 

 

 

Principe


Pour bien comprendre l'ensemble des principes utilisés en médecine quantique, nous vous invitons à lire l'introduction.

 

Tout processus physiologique de régulation se traduit par des échanges d’information entre le cerveau et l’organe. L’appareil envoie un signal électromagnétique faible qui fait réagir le cortex qui émet un « bruit de réaction » sur les fréquences spécifiques en lien avec la nature des tissus affectés. L’appareil capte et analyse ce bruit pour en déduire l’entropie avec le signal d’origine. On peut alors comparer ces courbes avec un catalogue de courbes référentiels tel que :

  • Terrains pathomorphologiques
  • Terrains allergique
  • Signatures probables de micro-organismes et parasites
  • Etc...

et comprendre la problématique de dysrégulation énergétique au sein d’un organe ou d’un tissu :

  • Activité d’adaptation de l’organe.
  • Comparaison et similitude spectrale avec les terrains pathomorphologiques, allergiques ou bactériens
  • Tendance des terrains : stabilité ou détérioration
  • Virtualisation des terrains
  • Analyse de l’entropie des tissus
  • Recherche des terrains bactériens
  • Analyses spécifiques (allergène, neurotransmetteur, nosodes, sensibilité géo pathogène, homéostasie vitaminique…)

 

 

 

L’appareil


Le logiciel bénéficie d’une bonne traduction en français et permet de descendre automatiquement au niveau des structures et de l’ultrastructure en fonction du degré de dysfonction énergétique des tissus détecté lors de l’acquisition. Cette possibilité ainsi que la vitesse accrue du boitier, permettent d’établir des bilans complets entre 20 et 30 minutes en fonction des cibles qui seront analysées automatiquement lors de l’acquisition. Le mode manuel permet de sélectionner des cibles particulières mais aussi d’ajouter de la précision sur des cibles scannées en faisant une recherche sur une zone précise ou en rajoutant des points de mesure. Le mode acupuncture et iridologie permet de faire un bilan énergétique rapide sur 8 cibles. La recherche de correspondance de terrain pathomorphologique permet de déterminer la zone précise qui est dysharmonique. La liste d’étalons est impressionnante (au nombre de 78) et permet la reconnaissance de signature (tissu sain, pathomorphologie, allergène, terrain bactérien, plante, pierre, émotionnel, remèdes, nourriture et produits divers). Une analyse de l'homéostasie biochimique permet d'établir une vision de l'équilibre des constituants dans les liquides du corps de mesurer via l’analyse NLS. Notez que cette analyse ne concerne que des organes tel que le système circulatoire (cœur, artères, veines…) mais pas les autres cibles dont les empreintes électromagnétiques enregistrées ont été vidées de leur sang. Cette mesure ne constitue en rien une analyse biologique comparable avec une analyse de laboratoire car elle vise à vérifier sa répartition homéostasique probable dans les différentes parties du corps. Tous ces éléments de mesures et de comparaisons ne constituts pas un bilan de santé qui est une notion réservée aux médecins mais une vision énergétique de terrain probable pouvant éviter l’apparition de maladies ou expliquer et même soigner des déséquilibres énergétiques qui gêne une personne.

 

 

 

L’ordinateur


Depuis la version 3 du logiciel, l’appareil est livré exclusivement avec un ordinateur dédié prêt à l’emploi. Ceci dans un but de résultats cohérents, de rapidité d’exécution et de protection du logiciel exigée par le service de développement. Les caractéristiques de l’ordinateur sont accessibles ICI. La valise inclue donc désormais l’ensemble appareil + ordinateur.

 

 

 

Le NLSA face à ses concurrents


On peut remarquer que les différents appareils concurrents (scanner utilisant le principe NLS) utilisent tous un logiciel très ressemblant car ils sont tous issus de la même source. Le principe de ces appareils est relativement simple et utilise tous les mêmes composants de base. Chaque constructeur apporte son petit plus. Le NLSA lui, a de gros plus :

  • La diode génératrice du bruit (commune à tous ces appareils) n’est pas linéaire si on l’attaque en tension comme c’est le cas des appareils du commerce. Par contre, elle possède une partie linéaire si on l’attaque en courant sur cette partie ; ce qui permet de limiter la distorsion et le manque de précision. Cette source de courant modulable est stabilisée et s’auto-calibre à chaque démarrage du logiciel.
  • La détection électro-magnétique du casque via la bobine est corrélée avec une prise de mesure de signaux électriques supplémentaires réalisés par un manche contenant également un oscillateur. Cette prise de mesure supplémentaire permet d’affiner encore l’analyse pour des résultats encore plus cohérents.
  • La partie analogique des amplificateurs d’entrée utilise des composants de haute précision (ampli opérationnel ajusté au laser)
  • Le micro-processeur du boitier est un quatre cœurs et non pas un nano processeur.
  • Les appareils concurrents renvoient le signal digitalisé via un circuit d’interface série vers un port USB. Ce signal fait l’objet d’une transformation en série de Fourier via le logiciel. Dans le cas du NLSA, le circuit d’interface est identique (pour compatibilité avec le logiciel) mais la transformation en série de Fourier (ainsi que sa fonction inverse) est faite directement par le processeur du boitier. La quantité d’information qui transite par l’interface est ainsi divisé par 50 et l’ordinateur est moins sollicité. D’où une vitesse accrue de l’acquisition et donc un gain de temps en final.
  • Alors que certains proposent des listes d’étalon supplémentaire en option payante, notre logiciel est équipé de base avec toutes les listes d’étalons connues (78 listes). De même, la mise à jour du logiciel est gratuite dans la mesure où la version du boitier accepte la version du logiciel en cours.
  • La solution est globale et inclue désormais un ordinateur dédié dont la configuration est optimisée et qui intègre une mise à jour du logiciel en semi-automatique. La société devient donc de ce fait, responsable de l’ensemble de la solution, ce qui n’est pas toujours le cas des concurrents. Dans les logiciels livrés avec l’ordinateur, le logiciel de gestion des consultations est installé en version illimité gratuitement.
  • Le prix est de 4 à 8 fois inférieur à ses concurrents. Le prix ne dépend nullement du prix des composants qui sont actuellement très abordables. Le coût de développement s’amorti avec la quantité vendue. Le développement est fait en partie par notre service. La stratégie de vente détermine également un coût lié aux intermédiaires dans la vente d’un produit. Nous avons opté pour une distribution la plus directe permettant de vendre un quantitatif qui amorti le coût initial de développement. Notre société se démarque ainsi de la concurrence qui bâtie ses prix essentiellement par rapport à ceux de leurs concurrents.

Le produit est de conception en partenariat avec une société basée en Russie. L’électronique est réalisé à Taïwan et le conditionnement et les accessoires sont fait en Chine. Ce n’est pas pour autant qu’il faut considérer le produit au même titre que les produits ou copies purement chinoises même si notre société est située en Asie. Le produit n’est en rien comparable avec les produits Chinois.


En option, vous trouverez dans la partie accessoire, un module qui permet de faire une analyse à partir d’un brin d’ADN d’un patient (cheveux, ongles ou autres), sans pour cela avoir la personne (ou l’animal) présent pour l’analyse. Avec l’antenne scalaire intégré, vous pourrez faire une thérapie à distance. Ce module permet ainsi à des vétérinaires de détecter et de soigner à distance.

 

 

 

Test effectués (09-2019)


Les tests ont été effectués sur 4 personnes dont les pathologies sont connues : carcinome de la prostate, diabète de type 2, grippe et angine blanche, avec des appareils du commerce (2 marques concurrentes actuelles) qui prétendent à des fiabilités énormes, sur 50 tests successifs pour tester la reproductibilité (en faisant une fiche différente entre chaque test). Dans le cas du NLSA, le test a été effectué avec l’ordinateur dédié et la version 3 du logiciel. Le NLSA se révèle être le meilleur avec environ 75% de fiabilité et de reproductibilité. Bien sûr, ce chiffre n’est qu’un ordre d’idée car tous les étalons n’ont pas forcément le même taux de fiabilité et la dépendance de la pathologie avec le cerveau détermine également le résultat final ainsi que les conditions de prise de mesure. On peut aussi constater dans la pratique que certaines pathologies ne sont pas ou mal détectées quel que soit l'appareil, ce qui ferait baisser la valeur moyenne de détection toutes pathologies confondues. On est donc loin des chiffres décriés par certain concernant ces types d’appareil. Pour donner un ordre d’idée concernant les fausses idées qu’on peut se faire, un scanner IRM d’hôpital est donné pour guère plus de 80% de fiabilité par ses constructeurs. Quant au laboratoire biologique les résultats sont aussi loin des 100% comme on peut l’imaginer. Selon les éléments mesurés, les conditions de prise d’échantillon et les protocoles utilisés, le taux de fiabilité peut descendre à près de 50%. Mesurer des éléments énergétiques sur signaux faible se révèle être un tour de force dont le NLSA se prétend être en avance sur ses concurrents malgré le chiffre très approximatif de 75% qui parait faible devant celui les surenchères dont se targue certains concurrents.

 

 

 

Certifications


Le système Oberon dont est issu le NLSA a fait l’objet de propriété de brevets assurée dans la RF, Etats-Unis, République tchèque, Allemagne, Bulgarie, Japon, Corée, Pays-Bas, Belgique, Pologne, Italie, Royaume-Uni et la Chine. Le boitier blindé est certifié CE électromagnétique.

  • Patent No200161075 of 16022001. Date : 16.02.2001
  • USA patent N 6.549.805. B1. Date : 15.04.2003

 

 

 

Caractéristiques techniques

  •  Puissance magnétique de l'unité GR : 21 ± 0,5 MTL.
  • Type de modulation du circuit des inducteurs magnétique : impulsion de modulation (PDM) avec une fréquence d'interruption.
  • Plage de fréquence du circuit magnéto-inducteurs : de 1,8 à 8,2 Hz.
  • Pas d’interruption du débit : 0,02 Hz.
  • Ratio des impulsions : de 0,1 à 99% avec un pas de 1%.
  • Fréquence de modulation : basse fréquence de modulation : 240Hz. Haute-fréquence de modulation : 4,9 GHz.
  • Générateur de bruit : diode 2G401B utilisé comme source de bruit, alimenté par un courant régulé automatiquement.
  • Le signal d'information est capté hors de l'élément sensible et est amplifié. Le facteur de gain de l'amplificateur est d’environ 85 dB.
  • La bande de fréquence pour le traitement des pointes de l'information dans le bruit est dans la bande 4 à 1800 kHz.
  • La fréquence de bascule du registre à décalage est de 0,8 ± 0,01 MHz.

 

 

 

Avertissement


Conformément aux exigences obligatoires à partir de 2020 concernant l’utilisation de ces types d'appareil, l'avertissement suivant est affiché dans la partie présentation du menu principal du logiciel :


"L’appareil avec son logiciel est conçu pour l’analyse informatique non linéaire et la modélisation de l’état entropique de différentes structures biologiques. Cet appareil n’est pas un appareil médical. Il n’a pas pour but d’effectuer un bilan de santé médical, ni de poser un diagnostic médical ou paramédical, même si les termes utilisés, communs à la médecine classique ou conventionnelle et aux arts énergétiques, sont ambivalents. En cas de problème de santé, il est impératif de consulter un docteur en médecine afin de faire poser un diagnostic et d’effectuer les analyses médicales appropriées. Il est entendu que l’appareil ne permet donc pas de faire un diagnostic, mais offre une analyse dynamique à un niveau énergétique et informationnel."

 

 

Avec cet appareil, il ne s’agit pas de dresser un bilan de santé mais d’établir un état énergétique dans une notion de terrain. Une différence entre une pathologie avérée et les éléments apportés par l’appareil peut exister. Les dysharmonies énergétiques relevées sont comparées à des systèmes fréquentiels de référence (étalons) par l’appareil. Ces étalons sont basés sur des relevés fréquentiels de tissus infectés et nous donne ainsi une approche du terrain fréquentiel dysharmonique correspondant. Le rapprochement avec ces courbes de référence permet de déterminer si l’état énergétique de la personne mesurée peut conduire à une forme pouvant s’exprimée par le terrain désigné. Cette analyse peut ainsi avoir un rôle préventif dans sa correction si aucun symptôme n’est établi ou un rôle de nettoyage si une ancienne maladie a laissé ses traces sur les tissus en entrainant ainsi une perturbation énergétique pouvant amener à diverse forme de maladie (notion de barrage énergétique pouvant être consécutif également à des vaccins). Dans le cas de maladie connue de la personne testée qui n’ai pas détecter par l’appareil, la question peut se poser en termes de dépendance inconsciente de la maladie avec le cerveau reptilien (théorie du décodage biologique du Dr. Hamer). Cela peut orienter ainsi notre recherche pour expliquer une maladie manifestée et rechercher une aide à son problème. De même, l’appareil étend basé sur de l’énergétique, une explication d’un symptôme ne se manifeste pas toujours sur l’organe désigné comme la source du problème mais sur un organe en liaison (midi-minuit …). La connaissance de la médicine traditionnelle Chinoise, des décodages de système et de physiologie permet d’exploiter au mieux l’appareil et de comprendre ses résultats.

 

 

 

Garantie


Le boitier et le casque sont garantie 3 ans. Par contre, l’ordinateur n’est garanti qu’un an.

 

 

Quelques copies d'écran du logiciel

 

 

 

 

 

 

 

 

Formation


La formation de base (environ 5 heures) est dispensée gratuitement par téléphone ou Skype et par contrôle à distance. Des formations payantes pouvant concerner une spécialité sont dispensées par des organismes externes pour du matériel concurrent dont le logiciel est semblable dans son utilisation. Par rapport aux modèles un peu plus anciens, l’assistance du logiciel permet une prise en main rapide de l’appareil grâce à ses automatisations sans être un spécialiste du quantique pour autant.


Sur Youtube, vous trouverez des présentations de produits concurrents qui vous permettront de cerner les possibilités que possèdent également cet appareil. Pour une démonstration en direct via Skype, veuillez prendre directement contact avec nous.

 

Accessoires:


Vous trouverez dans la partie boutique / accessoires des éléments complémentaires à ce produit pour vous permettre de pratiquer un diagnostic et des soins à distance et des protèges casque pour l'aspect hygiénique.

 

 

 

Conseils d’utilisation :

 

  • L’utilisation actuelle de l’ordinateur dédié évite bien des problèmes liés à sa conception, son environnement (prise de terre et autre) ainsi que les interactions avec d’autres logiciel, les anti-virus, les mises à jour de Windows qui peuvent impacter la qualité et la vitesse d’acquisition. Pour les clients ayant encore la solution du logiciel sur leur ordinateur personnel, nous ne pouvons que vous conseiller fortement de passer à notre solution d’ordinateur dédié qui de plus, est équipé de la dernière version. L’évolution du logiciel ne passera désormais plus que par cet ordinateur dédié.
  • Le manuel d’utilisation se trouve sur l’ordinateur dédié mais également pour ceux qui ont commandé, sur le site Internet dans la partie téléchargement.
  • La mise à jour du logiciel n’est pas automatique. Veuillez effectuer le contrôle et la mise à jour à partir de l’utilitaire qui est sur l’ordinateur dédié.
  • Pensez à sauvegarder régulièrement vos fiches sur une clef USB externe. Si vous venez d’une configuration utilisant votre ordinateur du commerce, avant toute chose, sauvegardez vos fiches pour pouvoir les réintégrer sur l’ordinateur dédier. L’icône de sauvegarde / restauration se trouve dans le menu principal de votre application. La liste déroulante : Du programme / Vers le programme permet de choisir le sens de la Sauvegarde / Restauration. Il vous suffit alors de sélectionner les fiches concernées.
  • Evitez de prendre une mesure sur une personne qui vient de faire une activité physique, qui est essoufflée ou stressée. Vérifiez qu’il n’a pas sur lui son téléphone (il faudra alors l’éloigner) et enlevez-lui sa montre si elle est électronique. Pour une personne ayant un pacemaker ou une femme enceinte, cela n’est pas dangereux, mais les mesures seront faussées la plupart du temps. Veuillez à utiliser l’appareil éloigné de sources électromagnétiques polluantes (téléphone portable à proximité, antenne de réémission téléphonique proche, ligne haute tension, …)

 

 

Pour le commander, allez dans la partie Boutique du site.