Recherche au Service de la Santé

Valeur de la fréquence de la note "La" musical


 

L’ensemble de l’univers harmonieux est basé sur le nombre d’or. Quoi de plus normal que la musique soit aussi calquée sur ce nombre ? Avec le "La" actuel à 440Hz, nous ne retrouvons hélas pas ce nombre comme faisant partie d'un multiple du nombre d'or. La valeur actuelle du "La" ne parait donc pas correcte.


Essayons de la redéfinir mais avant cela, voyons quelques définitions :

  • La consonance est un ensemble de 2 ou plusieurs sons ayant les mêmes affinités euphoniques, c'est-à-dire agréables à l’oreille. L’octave, la quinte et l’unisson sont des sons dits parfaits ; la sixte, la tierce et la quarte sont des consonances dites imparfaites.
  • Le nombre d’or = 1.618034
  • Les rapports d’intervalle fréquentiels de la gamme qui respectent l’euphonie de la consonance:

 M = majeur - m = mineur


Tonique

Ton M seconde

Tierce m

Tierce M

Quarte

Quinte

Octave

Do

Mib (Ré#)

Mi

Fa

Sol

Do

1

9/8

6/5

5/4

4/3

3/2

2


  •  La gamme est constituée de 7 notes. La gamme actuelle dite tempérée, mise au point par Jean Sébastien Bach, est composée de 12 intervalles égaux entre 2 notes à l’octave. Malheureusement, ce système très simple est imparfait. Il n’y a plus comme dans le système des octaves, des quintes et des tierces, un rapport équilibré de chaque note aboutissant à une consonance parfaite, respectant l’harmonie. L’oreille occidentale s’en est toutefois accommodée au fil du temps. Il y a donc 12 demi-tons égaux d’un rapport = 1.059463 (racine douzième de 2).


Calcul du "La" harmonieux :


On se servira des Quintes et des Octaves (c'est-à-dire les consonances parfaites) pour le calcul. On recherche d’abord la note dont la fréquence est la plus proche du nombre d’or. C’est le Sol# -5 = 1.6223. On applique d’abord un rapport 2 puissance 6 pour l’Octave afin d’obtenir un Sol# +1 à 103.5542 à partir d’un Sol# -5 fixé au nombre d’or (1.618034). Il suffit alors de descendre de 4 quintes (4 fois 3/2) pour obtenir un Mi -1 à 20.455. On descend d’une quinte pour obtenir le La -2 à 13.638. On monte alors de 5 octaves pour obtenir le "La" diapason (La# +3) à 436.37644.


Sachant qu’un ton harmonique correspond à 1.0535, on obtient une sinusoïde des valeurs harmonieuses et disharmonieuses (toxiques) de la fréquence fondamentale du "La". Le "La"  actuel est donc très peu harmonieux. Un instrument réglé avec un "La" à 450 donnera une musique agressive qui fatigue à l’écoute et rend même son auditeur agressif.


Fréquence de la note La

 

Les 7 fréquences de NOGIER :


Ces fréquences ont été obtenues expérimentalement par de la lumière pulsée sur les zones de l’oreille et en étudiant la réactivité du corps au moyen de la modification sur les pouls (le RAC). A noter que le RAC, dû à la modification de l’influx sanguin, modifie également la réactivité du système musculaire (perceptible par le test kinésiologique) mais aussi l’impédance qui peut être mesurée par l’appareil MF1 ou MF2 en position biofeedback (basé sur le principe de l’amplification des variations d’impédance).


Les fréquences obtenues sont les suivantes :


A

B

C

D

E

F

G

2.5

5

10

20

40

80

160


Nogier constata (comme pour les notes de musique dans le cas des octaves) qu’en doublant G, il obtenait à nouveau A. Le D correspond à l’harmonie. Les fréquences A,B,C correspondent au Yin et E,F,G au Yang.


Les 7 fréquences fondamentales de NOGIER modifiées seront donc basées sur la note Mi :


A

B

C

D

E

F

G

2.56

5.11

10.23

20.46

40.91

81.82

163.64


Les 7 fréquences et leurs harmoniques :


A

B

C

D

E

F

G

0.02

0.04

0.08

0.16

0.32

0.64

1.28

2.56

5.11

10.23

20.46

40.91

81.82

163.64

327.28

654.56

1309.13

2618.26

5236.52

10473.03

20946.07


 

Spirale des quintes :


Pour respecter le système des consonances il faut différencier le Sib et le La# et mettre la gamme sous forme de spirale et non sous forme circulaire. En plaçant le Mi en bas, puisque correspondant à l’équilibre physiologique que l’on constate au vu des travaux de NOGIER, et en calculant sur la base des quintes, on obtient :

Spirale des quintes


Un grand merci aux travaux de Gérard FICHES concernant ces calculs et les rectifications qui s’en suivent. Ces éléments ont donc été rajoutés à la base de données du logiciel de médecine fréquentielle pour que vous puissiez en profiter directement sans être obligé de les saisir manuellement. Libre à vous de vous en servir ou non suivant vos opinions.

 

Même si ses méthodes ne sont pas scientifiquement rigoureuses comme le sont ses calculs, on peut toutefois prendre en considération quelques-unes de ses correspondances :


Pierre

Organe
12 méridiens

Planète

Cerveau

Note

Agate

Intestin grêle IG

Saturne

Thalamus, Diencéphale

Si

Ambre

Rein R

Uranus

Rhinencéphale

Fa

Améthyste

Rate Rte

Neptune

Hippocampe

Sol

Cornaline

Cœur C

Terre

Hypothalamus

Diamant

Surrénales Triple Réchauffeur TR

Soleil

Epiphyse

Mi

Emeraude

Foie F

Lune

Hypophyse

Sol#

Jaspe

Maître cœur MC

Jupiter

Trigone, lobe frontal

Do

Rubis

Poumon P

Astéroïdes

Sous Cortex

Fa#

Saphir bleu

Estomac E

Mars

Cortex

Ré#

Saphir jaune

Surrénales
Triple réchauffeur TR

Soleil

Epiphyse, toile choroïdienne supérieure

Mi
(20.45)

Sardoine

Vésicule biliaire VB

Mercure

Habenula

Do#

Topaze jaune

Gros intestin G.I.

Vénus

Commissure blanche postérieure

La

Turquoise

Vessie V

Pluton

Commissure blanche antérieure

La# et Sib


 

Couleur

Note

Jaune

Mi

Jaune-vert

Si

Vert

Fa# (Solb)

Vert foncé

b (Do#)

Bleu

Lab (Sol#)

Violet

Mib (Ré#)

Mauve

Sib

Rouge carmin

Fa

Rouge foncé

Do

Rouge

Sol

Rouge-orangé

Orange

La

 

Pour l’ARN : Guanine (A), Adénine (C), ADN (D), Thymine (E), Cytosine (G)

Spécificité pour l’ARN : Uracile (E), ARN (D)

Les correspondances établies pour les accords suivants sont basées sur la note Mi siège de l’équilibre physiologique, et non sur la note Do (convention musicale).

 


Accords parfaits majeurs :


Do Majeur
Do Mi Sol

Sol Majeur
Sol Si Ré

Ré Majeur
Ré Fa# La

La Majeur
La Do# Mi

Mi Majeur
Mi Sol# Si

Si Majeur
Si Ré# Fa#

Fa# Majeur
Fa# La# Do#

Do# Majeur
Do# Mi#(Fa) Sol#

Sol# Majeur
Sol# Si Ré#

Fa Majeur
Fa La Do

Sib Majeur
Sib Ré Fa
La# Majeur
La# Ré Fa

Mib Majeur
Mib(Ré#) Sol Sib
Ré# Majeur
Ré# Sol Sib

 

Accords parfaits mineurs :


Do Mineur
Do Mib (Ré#) Sol

Sol Mineur
Sol Sib

Ré Mineur
Ré Fa La

La Mineur
La Do Mi

Mi Mineur
Mi Sol Si

Si Mineur
Si Ré Fa#

Fa# Mineur
Fa# La Do#

Do# Mineur
Do# Mi Sol#

Sol# Mineur
Sol# Si Ré#

Fa Mineur
Fa Lab(Sol#) Do

Sib Mineur
Sibb(Do#) Fa
La# Mineur
La# Do# Fa

Mib Mineur
Mib(Ré#) Solb(Fa#) Sib
Ré# Mineur
Ré# Fa# Sib

 

Le Sib étant différencié du La# en physiologie, on obtient donc 13 accords Mineurs et 13 accords Majeurs.


Exemple d’application aux cellules cancéreuse selon Gérard FICHES :


Les cellules souches vibrent à un accord harmonieux en Sib mineur (Sib Do# Fa). Les cellules cancéreuses vibrent à un accord toxique : Sib Do# Fa#. Les métastases vibrent également à un accord toxique : Sib Ré Sol. Une ré-harmonisation est donc envisageable.


Si on se réfère à d’autres ouvrages on établit  la correspondance suivante avec les éléments :


Terre: Mi, Métal: Ré, Eau: Sol, Bois: Do, Feu: La. Le Mi représente donc le centre comme dans le cas des fréquences de NOGIER.