Recherche au Service de la Santé
Bodream
le 13/09/15, 20:07
Message n°
10

Bonjour,

La méta-thérapie est-elle capable de corriger le terrain, de débloquer les méridiens, de réparer l'Adn et les cellules ?



CA
le 20/01/17, 10:14
Message n°
12

Bonjour,

La méta-thérapie ne corrige pas tout mais se révèle bon dans certains domaines particuliers tels que les mémoires d’anciennes pathologies ainsi que des maladies héréditaires en agissant dans les sous niveaux d’organe qui vont jusqu’au gènes. Sur ce plan, il se révèle particulièrement efficace. Par contre, si on agit uniquement au niveau d’une cible de premier niveau, la correction qu’il annonce ne tient généralement pas. Il faut aussi comprendre que la connaissance de la médecine chinoise est un plus pour agir sur la cause première et non pas sur les conséquences. Si on agit sur les causes on aura beaucoup plus de chance que ça marche également avec de la méta-thérapie. Dans le cas de virus, les résultats sont généralement assez décevants.    J'utilise plutôt la médecine fréquentielle (fréquences de RIFE). A ce sujet, téléchargez mon logiciel de médecine fréquentielle. Là par contre c'est l'aspect thérapie qui est prédominant et les résultats spectaculaires. Je me sers aussi de l'homéopathie avec les résultats de correspondances données par le NLSA que je confirme en EAV et je fabrique alors le remède avec le MF2. J'ai aussi à mon arc plusieurs autres cordes tel que l'acupuncture ou de l'ostéopathie. A mon avis, il faut donc considérer la méta-thérapie comme un outil de correction de déséquilibre énergétique (comme dans le cas de petits déséquilibre ou de mémoire d’anciennes pathologies) qui engendreront des pertes de vitalité ou entraineront des pathologies, mais pas comme un bon moyen de résoudre des problèmes fortement ancrés. Par contre le NLSA reste inégalable dans sa fonction analyse et correspondance.

En réponse du message n° 10