Recherche au Service de la Santé
JRG
le 14/09/06, 14:17
Message n°
1
Je suis médecin homéopathe uniciste depuis 15 ans. J'ai découvert grâce à mes professeurs la possibilité de tester les remèdes homéopathiques sur les points de VOLL et d'acupuncture.
C'est ainsi que j'ai acquis mon premier ohmmètre, conçu par l'ingénieur actuel de RD2S. Ces tests m'ont permis de bien démarrer ma carrière homéopathique, m'apportant les confirmations dont j'avais besoins. Cela plus particulièrement dans les prescriptions de remèdes leveurs de barrages.
Puis vint la 2ème version de cet ohmmètre que j'acquis autant pour bénéficier d'un plus de précision que d'avoir un ohmmètre de plus en cas de panne.
En Août 2006, l'ingénieur de RD2S me proposa en avant première d'utiliser l'ohmmètre couplé à son logiciel associé. Là, je découvris une véritable révolution : une plus grande précision, plus de souplesse d’utilisation et un gain de temps (plus besoin de tester le remède physiquement). Fini le travail fastidieux de ranger les remèdes en fin de journée. Je gagne en temps de consultation et dans la journée, un gain de 2 à 3 heures par rapport à l’époque. C’est un super produit.
Bravo.
JRG
le 16/10/06, 11:08
Message n°
2
Depuis Août 2006, j'ai dû réaliser plus de 30 mesures avec le MF2 et vérifier par l'utilisation de la souche seule : il n'y a jamais eu de discordance.
Devant ces résultats formidables, j'ai étendu cette technique à:
- L’oligothérapie et les Fleurs de BACH,
- La phytothérapie et plus généralement la naturopathie.
Dès que possible j'étendrai à l'organothérapie, la litho thérapie et les Sels de Schussler.
Enfin, la lecture des chiffres de l'ohmmètre est très facile par rapport aux versions précédentes.
Bien à vous.
FB
le 25/11/17, 20:42
Message n°
13

Bonjour, votre expérience m'intéresse.

Je suis acupuncteur et auriculothérapeute et m'intéresse à l'homéopathie uniciste.

Pourriez-vous me donner quelques précisions:

- Sur quels points d'acupuncture porte la détection ?

- Pourrait-on tester sur des points d'auriculothérapie ?

- Utilisez-vous le logiciel d'homéopathie fourni dans le kit ?

- Limitez-vous l'utilisation à la seule "levée des barrages " qui n'est pas une notion de MTC ? 

Je suppose qu'il s'agit de barrages toxiques...



En réponse du message n° 1
CA
le 27/11/17, 06:16
Message n°
14
  • Les points en EAV sont documentés avec des planches pour les localiser. Ces points, notamment les points de contrôle, ne sont pas liés aux points d’acupuncture. C’est la petite différence entre l’acupuncture et l’EAV. Je reconnait qu’étant acupuncteur, je me suis intéressé par la suite à l’EAV et cela pouvait choquer au départ mais il faut savoir que cette science vient d’un médecin acupuncteur qui a fait le parallèle avec les constatations avec les mesures par un appareil équivalent (dans sa partie mesure) avec le mien. Mon appareil permet de dé calibrer la mesure de l’EAV vers la mesure de point d’acupuncture. En ce sens, il est plus universel…
  • En dé calibrant l’appareil et en changeant de stylet, on peut mesurer les points d’auriculothérapie.
  • Bien que le MF1 (ou le MF2) peuvent s’utiliser d’une façon autonome, j’emploi bien évidement très souvent le logiciel d’homéopathie pour tester non seulement des produits homéopathique mais également des produits autre (huiles essentielle, fleurs de bach, lettres hébraïques, vitamines, allopathie, allergènes,… Il y a environ 7000 produits différents et cela m’évite de les avoir directement pour pouvoir les tester d’autant que certains d’entre eux sont très difficiles à trouver sur le marché.
  • Non certainement pas. La « levée de barrage » n’est qu’un aspect des possibilité de l’appareil. L’homéopathie entre autre, ne se limite pas qu’à ça.

 

En réponse du message n° 13